Auteur : Vincent Dautancourt

Actualités estoniennes 1er-15 septembre 2016

Depuis plusieurs mois, les pays riverains de la mer Baltique s’inquiètent des risques encourus par les avions qui survolent la région face aux avions militaires russes dont les transpondeurs sont éteints. Le dialogue existe entre la Russie et ses voisins (dont une partie appartient à l’OTAN) pour tenter de résoudre ce problème. Les autorités russes ont invité les pays concernés à une rencontre, mais ses interlocuteurs n’ont pas encore donné suite. L’Estonie est actuellement en pourparlers avec ses alliés pour adopter une position commune. Toutefois, il semblerait que la question soit en partie avant tout technique. En effet, selon certains experts,...

Lire

Actualités estoniennes 23-31 août 2016

Les derniers jours de campagne en vue de l’élection présidentielle ont été marqués par l’accord conclu entre le Parti de la Réforme et les Sociaux-Démocrates : Eiki Nestor, le président du Riigikogu, serait candidat au premier tour, Siim Kallas, ancien Premier ministre et ancien vice-président de la Commission européenne, aux deuxième et troisième tours le cas échéant. En lien avec cet accord, une polémique est née autour du débat télévisé organisé la veille du scrutin par la radiotélévision estonienne (ERR). Seuls les candidats inscrits pour le premier tour (E. Nestor, A. Jõks et M. Reps) devaient prendre part à l’émission, ce qui...

Lire

Actualités estoniennes 22 juillet – 22 août 2016

Au cœur de l’été, deux actualités économiques attirent l’attention. Tout d’abord, l’entreprise de transport par bus Superbus, propriété du milliardaire écossais Brian Souter, a mis fin à ses activités en Estonie moins d’un an après son arrivée sur le marché. Promettant une guerre des prix (avec des tickets à 1 euro), Superbus a souffert d’une concurrence déjà établie et d’un bras de fer avec le service estonien des routes (Maanteeamet) concernant les autorisations d’exploitation et les créneaux horaire alloués. Malgré des décisions de justice favorables, Superbus a toutefois jeté l’éponge et quitté l’Estonie le 31 juillet. L’entreprise a saisi la...

Lire

Actualités estoniennes 1er-21 juillet 2016

L’un des événements internationaux les plus attendus début juillet était le sommet de l’OTAN organisé à Varsovie en Pologne. Cette réunion de deux jours a officialisé l’arrivée de forces militaires plus conséquentes dans les États baltes. L’Estonie va désormais accueillir un bataillon de 500 militaires britanniques, épaulé par deux compagnies (environ 200 soldats danois et 150 Français). En plus des quatre bataillons installés dans chacun des États baltes et en Pologne, les États-Unis vont assurer une présence tournante dans chacun des trois États baltes avec un bataillon. Parallèlement, la visite de la députée européenne Yana Toom (Parti du Centre, Alliance des Libéraux et...

Lire

Actualités estoniennes 16-30 juin 2016

La seconde partie de juin est traditionnellement marquée en Estonie les festivités des 23 et 24 juin, deux jours fériés. Le 23 juin est le Jour de la Victoire (bataille de Võnnu – Cēsis en letton, Wenden en allemand – en 1919). Comme tous les ans, un défilé militaire a eu lieu, cette année à Võru. Petite nouveauté cette année lors de cette manifestation, un groupe de quatre membres de l’unité Sakala de la Ligue de Défense a défilé au son de cornemuses traditionnelles (torupill). Ceci marque la réalisation d’une idée lancée par Lennart Meri au festival de musique traditionnel de...

Lire

Actualités estoniennes 1er-15 juin 2016

Le 14 juin, journée du deuil, le 75ème anniversaire des déportations de juin 1941 a été commémoré en Estonie. Outre les traditionnels dépôts de gerbe dans toute l’Estonie, la place de la Liberté à Tallinn a été couverte de ballons de baudruche bleus représentant une « mer de larmes ». Pour des raisons écologiques, les ballons n’ont pas été lâchés dans l’atmosphère. Le même jour, le Riigikogu a adopté une déclaration à la mémoire des victimes des déportations. Une petite polémique s’en est suivie en raison de l’abstention de sept des huit députés russophones du Parti du Centre. Si certains ont indiqué qu’ils...

Lire

Actualités estoniennes 16-31 mai 2016

Depuis quelques jours, l’Estonie préside pour six mois le comité des ministres du Conseil de l’Europe. Initialement prévue en 2018, une inversion de calendrier a été opérée avec la Croatie afin que l’Estonie ne cumule pas cette présidence avec celle du Conseil de l’Union européenne. D’ici à novembre 2016, les priorités estoniennes au Conseil de l’Europe seront les droits des enfants, l’égalité entre les sexes ainsi que les droits de l’Homme et l’état de droit sur Internet. La fin du mois de mai a été intense sur le plan des scandales politiques. Le maire-adjoint de Tartu, le social-démocrate Kajar Lember, a...

Lire

Actualités estoniennes 1er-15 mai 2016

Début mai, le service estonien de la statistique, Eesti Statistika a publié ses données annuelles relatives à la démographie estonienne. Pour la première fois depuis le retour à l’indépendance en 1991, la population globale estonienne a augmenté (+ 2 673 personnes pour une population totale de 1 315 944 personnes). Si une part de l’augmentation est due à un changement de méthodologie de calcul, ceci n’est pas l’unique raison. Le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) demeure négatif, mais le solde migratoire (différence entre l’immigration et l’émigration) a été positif et a plus que compensé le solde...

Lire

Actualités estoniennes 16-30 avril 2016

Désormais thème permanent de l’actualité, la campagne pour l’élection présidentielle a été marquée par plusieurs événements. Plusieurs personnalités ont exprimé leurs ambitions (plus précisément leur disposition à être candidat si on leur proposait), dont Marina Kaljurand ; la ministre des affaires étrangères. Le parti Vabaerakond organise de son côté des rencontres avec quelques prétendants. Si un candidat peut émerger à tout moment, une liste de personnalités revient constamment. Il semblerait qu’une expérience internationale soit une condition requise pour prétendre au poste de président. On trouve ainsi plusieurs anciens ambassadeurs ou ancien responsable européen parmi les candidats évoqués (M. Kaljurand, M. Helme, J. Jõerüüt, S. Kallas, J. Luik). Dans le même temps, les déclarations officielles ou officieuses entraînent une chasse aux casseroles dans les médias. Le passé des candidats est scruté en détail. Jaak Jõerüüt doit répondre de son refus de signer la Lettre des 40 (contre la russification) en 1980, Marina Kaljurand se trouve confrontée à ses origines russes et notamment aux activités de sa mère pendant l’époque soviétique. Les avis sont partagés quant à la nécessité de fouiller les faits et gestes des candidats potentiels. Du côté du gouvernement, plusieurs décisions ont été annoncées. Premièrement, la coalition au pouvoir s’est mise d’accord sur une nouvelle stratégie budgétairepour la période 2017-2020 avec un investissement de 155,5 millions d’euros sur quatre ans. L’action de l’Etat estonien concernera avant tout la réforme territoriale, l’aménagement de la frontière orientale, le...

Lire

Actualités estoniennes 1er-15 avril 2016

Après la banqueroute de la compagnie nationale Estonian air à l’automne dernier, c’est au tour de la compagnie Avies de mettre fin à ses activités. L’arrêt des vols n’est pas dû à difficultés économiques ou à une décision politique, mais à des manquements aux règles de sécurité. Cette décision du service de l’aviation a pour principale conséquence l’interruption des liaisons aériennes entre Tallinn et les îles de Saaremaa et de Hiiumaa. Les deux principales îles estoniennes ne sont donc reliées au continent que par ferry. Le rétablissement des vols n’est pas encore prévu, mais la compagnie Nordica a exprimé son intérêt pour ce marché. Au Riigikogu, le choix du Parti du Centre de nommer Priit Toobal, son secrétaire national, au sein de la commission de contrôle du financement des partis a suscité une opposition unanime rare des autres partis représentés au parlement. Priit Toobal a été condamné au pénal l’an dernier pour faux. Ces adversaires politiques voient donc d’un mauvais œil sa nomination, même si le vice-président de la commission concernée Kaarel Tarand a rappelé que Toobal ne pourrait pas être impliqué dans les dossiers relatifs au Parti du Centre. Une proposition de loi a été déposée par les cinq autres groupes parlementaires pour empêcher la nomination de toute personne condamnée au sein de la commission de contrôle. Pendant quelques jours, l’actualité a été occupée par un débat concernant la réforme du...

Lire

Adhérez à France-Estonie

Pour soutenir nos activités et recevoir nos informations, vous pouvez adhérer à France-Estonie. Les cotisations sont la seule ressource de l'association. Elles nous permettent de maintenir ce site Internet et d'organiser des événements culturels pour mieux faire connaître l'Estonie en France.
Cotisation annuelle: 30 euros (étudiants de moins de 30 ans : 10 euros). Paiement sécurisé en ligne par carte bancaire via HelloAsso. Cliquez sur le lien ci-dessous.


Rejoignez-nous sur Facebook

France-Estonie sur Facebook