Auteur/autrice : Jules Bouton

Adhérez à France-Estonie

Pour soutenir nos activités et recevoir nos informations, vous pouvez adhérer à France-Estonie. Les cotisations sont la seule ressource de l'association. Elles nous permettent de maintenir ce site Internet et d'organiser des événements culturels pour mieux faire connaître l'Estonie en France.
Cotisation annuelle: 30 euros (étudiants de moins de 30 ans : 10 euros). Paiement sécurisé en ligne par carte bancaire via HelloAsso. Cliquez sur le lien ci-dessous.


À venir

Mars 2024

mercredi 13 mars

19:00 – 19:30
Distribution de produits estoniens
Café du Temple

Distribution aux adhérents qui ont participé des produits estoniens commandés en février lors de la commande groupée organisée par France-Estonie.

19:30 – 21:00
Conférence sur le graveur Eduard Wiiralt, par Christine Feau
Café du Temple, 14 Rue du Faubourg du Temple, Paris 11e

Christine Feau, agrégée de lettres et historienne de l’art, nous présentera la vie et l’œuvre de cet artiste devenu culte en Estonie, mais encore trop peu connu en France, où il a pourtant passé de nombreuses années et où il a été enterré il y a exactement 70 ans, au cimetière du Père Lachaise.

Eduard Wiiralt est dessinateur et peintre, mais il se distingue surtout par ses talents exceptionnels de graveur. Toutes les techniques de l’art de la gravure, que ce soit sur bois, pierre, métal ou linoléum, sont explorées de manière virtuose par cet artiste formé en Estonie mais qui séjourne une grande partie de sa vie en France. Après un premier séjour dans les années vingt à Paris qui se prolonge jusqu’à la guerre, il revient en 1946 et y demeure jusqu’à son décès en 1954. Si son style est très influencé dans un premier temps par l’expressionnisme allemand, il évolue ensuite vers le surréalisme pendant son premier séjour dans le quartier de Montparnasse, avant de devenir plus classique après un voyage au Maghreb. Son attachement à l’Estonie se manifeste pendant la guerre avec d’admirables et touchants portraits de femmes et de fillettes.

mercredi 27 mars

19:00 – 20:30
Les mondes cachés de l'Estonie : un voyage photographique : Rencontre avec la photographe Annika Haas
Inalco, 65 rue des Grands-Moulins, Paris 13e, Salle 3.05

Annika Haas est une photographe estonienne qui capte l’âme des cultures minoritaires de l’Estonie. Ses photographies nous invitent à la rencontre de petites communautés culturelles dispersées à travers tout le pays. Le voyage visuel commence en bordure de l’aéroport de Tallinn, au milieu des cahutes de l’ère soviétique où les derniers habitants rêvent d’un avenir meilleur, tandis que l’ombre des avions passe sur leurs maisons vouées à la démolition. L’objectif d’Annika Haas se dirige ensuite vers les rives du lac Peipsi, dans l’est de l’Estonie, parmi les vieux-croyants russophones. Il plonge pour finir dans la vie quotidienne de la communauté rom estonienne, dans le sud du pays. Le regard sensible de la photographe nous ouvre une fenêtre sur des mondes cachés de l’Estonie.