Les îles estoniennes : Saaremaa, Hiiumaa, Muhu

Les îles estoniennes : Saaremaa, Hiiumaa, Muhu

Saaremaa

La plus grande île estonienne, Saaremaa, a conservé son caractère unique en raison de son emplacement et de son isolement. Dans les villages, on trouve encore des clôtures en pierre et des maisons aux toits de chaume. Les dolomites, les moulins à vent et la célèbre bière locale sont considérés comme les symboles de Saaremaa.

La capitale (et la seule ville) de Saaremaa est Kuressaare, qui était à l’origine un lieu de commerce. Dans le parc de la ville se dresse le château épiscopal, seule forteresse médiévale préservée des pays baltes. Le château est aujourd’hui un musée où vous pouvez voir de nombreuses expositions sur l’histoire de Kuressaare, explorer l’intérieur bien restauré du château et «profiter» de détails inquiétants tels que des instruments de torture et les donjons.

En 1840, le premier spa fut ouvert à Kuressaare. Depuis lors, Saaremaa est connue comme un lieu de villégiature. En raison de son climat maritime doux et de ses sols riches en chaux, Saaremaa possède une flore et une faune abondantes et variées. Chaque année, des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs visitent Saaremaa, dont un grand nombre sont des espèces protégées, telles que l’oie bernache et le cygne tuberculé.

Outre la réserve naturelle de Viidumäe et le parc national de Vilsandi, plus de deux cents objets naturels sont placés sous protection. Le cratère météoritique de Kali est le plus grand d’Europe et facile d’accès pour les visiteurs. Les moulins à vent les plus connus de Saaremaa sont situés à Angla – un lieu plus élevé ouvert aux vents plus forts.

Chaque été, les manifestations culturelles amènent des milliers de visiteurs à Saaremaa. Vous pouvez faire votre choix parmi les journées de l’Opéra de Kuressaare, le festival maritime de Kuressaare, les journées du Château de Kuressaare et bien d’autres. Ceux qui s’intéressent aux sports pourront assister en juin au Tour cycliste, et en octobre au rallye de Saaremaa.

À voir et à faire à Saaremaa

  • La vieille ville de Kuressaare
  • Le château de Kuressaare
  • Les ruines du château de l’Ordre, Maasilinn
  • Les églises médiévales fortifiées de Pöide, Karja, Kihelkonna, Kaarma, Valjala et Püha
  • Les moulins d’Angla
  • Les cratères météoritiques de Kaali
  • La falaise de Panga
  • La péninsule de Sõrve et ses vestiges militaires
  • Harilaid
  • Le musée agricole de Mihkli
  • La plage et les dunes de sable de Järve
  • Le musée du village de Jööri
  • Le manoir de Kõljala
  • La forêt de feuillus de Kübassaare

Hiiumaa

L’île s’est formée à la suite de l’explosion d’une météorite. Elle a un aéroport avec des vols pour Tallinn, mais vous pouvez aussi y accéder en hiver par la route de glace. Hiiumaa est très connue pour ses phares, sa nature intacte, sa Colline des Croix et le sens de l’humour de ses habitants.

Elle est située dans la mer Baltique, au nord de l’île de Saaremaa et sa plus grande ville est Kärdla. Formée il y a 455 millions d’années à la suite de l’explosion d’une météorite, Hiiumaa est l’une des plus vieilles îles au monde.

La façon la plus simple d’aller sur l’île est par ferry ou par avion. Pour les amateurs de sensations fortes, la façon la plus exotique d’accéder à Hiiumaa est d’emprunter la route de glace hivernale. Conduire sur la route de glace de Hiiumaa est une expérience unique, spécialement lorsque le véhicule dans la file d’à côté est un bateau !

Il est difficile de trouver un endroit plus pittoresque que Hiiumaa. Profitez des longues plages de sable, visitez des villages endormis ou explorez l’intérieur boisé de l’île.

Les gens de Hiiumaa sont pacifiques et tolérants. Ils vivent proche de la nature et possèdent leur propre langue – le dialecte Hiiu n’est pas facile à comprendre, même pour les estoniens. La chose la plus importante à se souvenir à propos des gens d’Hiiumaa, c’est leur sens de l’humour – ils aiment rire d’eux-mêmes et faire toutes sortes de plaisanteries – tout particulièrement sur leurs voisins – les gens de Saaremaa.

Hiiumaa est idéale pour les amoureux de la nature: randonnéevoile ou simplement vacances relaxantes. En été, il y a plusieurs festivals de musique. Par exemple, chaque mois de juillet se tiennent les Journées de la musiques de chambre et le Festival de folk Hiiu Folk.

Hiiumaa est aussi connue pour ses phares. Si vous n’avez pas le temps de tous les visiter, essayez au moins d’aller voir ceux de Kõpu, Ristna et Tahkuna.

Les personnes intéressées par l’histoire suédoise doivent se rendre à la Colline des Croix pour présenter leurs hommages aux Suédois qui ont été contraints de quitter Hiiumaa.

Muhu

Avec une superficie de 198 km², Muhu est petite, mais reste la troisième plus grande île d’Estonie sur la mer Baltique. Elle est reliée à Virtsu sur le continent par le ferry, et à Saaremaa par une route, le Väinatamm. En hiver, quand il fait très froid, une route de glace relie l’île au continent.

Le paysage de Muhu est considéré comme étant profondément estonien avec ses moulins à vent, ses chaumières et ses paisibles villages de pêcheurs (le village de Koguva, avec ses maisons traditionnelles et ses murets de pierres sèche, mérite une visite). L’île abrite des renards, des chevreuils et des élans ainsi que de nombreux oiseaux, notamment l’espèce rare et majestueuse de l’aigle de mer.

Muhu est également célèbre pour avoir un moulin à vent traditionnel en bois encore en état de marche.

L’église Sainte-Catherine est l’une des plus anciennes d’Estonie et se distingue par ses pierres tombales en forme de trapèze avec des symboles païens. La pierre tombale la plus complexe représente l’Arbre de Vie païen.

Chaque été, à Muhu, a lieu un festival de jazz où se produisent de célèbres musiciens internationaux.

Muhu est un endroit idéal pour faire de la randonnée, de l’équitation, de la pêche, du camping et de la natation.

Les 2000 habitants de l’île de Muhu ont un caractère bien trempé.

En tant qu’insulaires, ils sont fiers, parfois un peu têtus et très sensibles à la nature, aux traditions et aux saisons. Muhu était jadis connue pour ses artisans ambulants qui travaillaient sur ​​le continent dans le secteur de la construction.

De nos jours, la tradition la plus connue de Muhu est celle du tissage. De beaux costumes traditionnels  tissés et brodés sont encore portés lors d’occasions spéciales. De même, les couvertures uniques et tissées de laine de Muhu, puis brodées de fleurs sont très populaires. Ces couvertures peuvent être commandées mais avec un délai de livraison qui peut aller jusqu’à un an. Les autres expressions du raffinement de l’artisanat populaire sont les divers souvenirs fabriqués à partir de bois de genévrier aromatique.

Les villages de Muhu sont toujours dirigés par des villageois échevins traditionnels qui ont  également un rôle d’avocat bénévole.

Beaucoup de villages sont d’un charme simple. Les fermes de Muhu ont chacune leur propre nom, dont certains remontent à l’époque ou les noms de famille n’existaient pas encore. Les habitants de Muhu  ont encore l’habitude d’appeler quelqu’un par son nom et son toponyme, par exemple: Vello de Nuudi, où Nuudi est le nom d’une ferme et Vello est le nom de l’homme.

Le fait de peindre les portes des maisons marque le retour d’une autre tradition de Muhu. Les portes peuvent être très colorées et combinent souvent la symétrie avec des symboles. Des pouvoirs surnaturels sont attribués à ces symboles, par exemple, ils peuvent empêcher les mauvais esprits d’entrer dans la maison.

3 Comments

    • franceest

      Merci de votre message et de la possibilité d’utiliser vos photos soumises à notre concours de photos. Votre message nous a permis de repérer et de corriger une petite erreur : sur la page « Châteaux, moulins et monuments » (http://www.france-estonie.org/chateaux-moulins-et-monuments/), cette photo avait été attribuée par erreur à un autre participant du concours. C’est maintenant rectifié.

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à France-Estonie

Pour soutenir nos activités et recevoir nos informations, vous pouvez adhérer à France-Estonie. Les cotisations sont la seule ressource de l'association. Elles nous permettent de maintenir ce site Internet et d'organiser des événements culturels pour mieux faire connaître l'Estonie en France.
Cotisation annuelle: 25 euros (étudiants de moins de 30 ans : 10 euros). Paiement sécurisé en ligne par carte bancaire via HelloAsso. Cliquez sur le lien ci-dessous.


Rejoignez-nous sur Facebook