Auteur : Antoine Chalvin

L’Estonie et les Estoniens
dans les ouvrages en français au XIXe siècle

L’objet de cet article est de dessiner les contours de la connaissance de l’Estonie en France au XIXe siècle : quelle idée de ce pays et de ses habitants pouvait se faire un lecteur français en consultant les différentes sources écrites disponibles dans sa langue sur le sujet ? Le XIXe siècle est intéressant à cet égard, car, en ce qui concerne l’Estonie, il marque la transition entre l’ignorance et le savoir, entre une période d’extrême rareté des sources et une période d’abondance qui commencera avec l’indépendance des pays baltiques à la fin des années dix du XXe siècle. C’est au...

Lire

Jean Cathala et l’Estonie

Un matin de septembre 1929, un vapeur allemand en provenance de Stettin fait son entrée dans le port de Tallinn. À son bord, un jeune Français, abattu par le mal de mer et le mauvais temps, voit peu à peu émerger de la pluie et de la grisaille la ville à laquelle son destin sera lié pendant plus de dix ans. Mais cela, il ne le sait pas encore. Ce matin-là, il croit qu’il vient simplement enseigner la langue et la littérature françaises au lycée français de Tallinn. Son séjour doit durer un an, après quoi viendront d’autres pays,...

Lire

Géographie physique de l’Estonie

Données générales L’Estonie est située dans le nord de l’Europe, à une latitude moyenne de 58° N et une longitude moyenne de 25° E. Les pays frontaliers sont la Lettonie au sud (339 km de frontière, essentiellement terrestre) et la Russie à l’est (294 km de frontière, l’essentiel passant le long du fleuve Narva, puis au milieu du lac Peipsi (Peipous) et du lac de Pskov). L’Estonie est bordée par la mer Baltique à l’ouest (Väinameri et golfe de Livonie) et au nord (golfe de Finlande) et compte environ 3 800 km de côtes, ce qui est un chiffre...

Lire

Brève introduction à l’Histoire de la littérature estonienne

Les ancêtres linguistiques des Estoniens, arrivés sur les bords de la Baltique vers 2500 av. J.-C., ont d’abord connu une longue période d’indépendance, avant de subir, à partir du XIIIe siècle, une succession presque ininterrompue de dominations étrangères. Cette absence d’État national a retardé la naissance de la langue écrite. Celle-ci ne commence à se former qu’au XVIe siècle, d’abord grâce à l’Église catholique, mais surtout sous l’impulsion de la Réforme. Jusqu’à la fin du XVIIe siècle, elle est utilisée presque exclusivement par des pasteurs d’origine allemande pour véhiculer une littérature religieuse. Avec le XVIIIe siècle commence la période...

Lire

La langue estonienne en bref

L’estonien appartient à la branche fennique de la famille des langues finno-ougriennes. Il est étroitement apparenté au finnois, et plus lointainement au hongrois. Il est parlé par environ 1,1 million de personnes, dont la grande majorité (950.000) habitent en Estonie. Typologiquement, l’estonien représente une forme de transition entre langue agglutinante et langue flexionnelle. Il a subi au cours de son histoire une forte influence de l’allemand, dans son vocabulaire comme dans sa syntaxe. Il a par exemple développé un système de verbes à particule dont la forme et le fonctionnement rappellent les verbes à particule séparable de l’allemand. Sur...

Lire

Adhérez à France-Estonie

Pour soutenir nos activités et recevoir nos informations, vous pouvez adhérer à France-Estonie. Les cotisations sont la seule ressource de l'association. Elles nous permettent de maintenir ce site Internet et d'organiser des événements culturels pour mieux faire connaître l'Estonie en France.
Cotisation annuelle: 25 euros (étudiants de moins de 30 ans : 10 euros). Paiement sécurisé en ligne par carte bancaire via Helloasso. Cliquez sur le lien ci-dessous.

ADHÉSION EN LIGNE

Rejoignez-nous sur Facebook