Temps de préparation : ~120 min

Il s’agit d’un gâteau qui suscite beaucoup de nostalgie chez les Estoniens (surtout pour ceux des générations X et Y). Il était souvent préparé pour les anniversaires, pour le 1er septembre (fête de la rentrée scolaire) ainsi que pour la fête de fin d’année à l’école.

Il est plus simple de le préparer à l’aide d’un robot, sinon avec un comis 🙂

Ingrédients

Biscuit:

4 œufs
4 cuillères à soupe de sucre
4 cuillères à soupe de farine
1 cuillère à café de poudre à lever
1 pincée de sel

Garniture:

5 dl de confiture acidulée (ex: airelles rouges, cassis, groseilles, cranberries…)
500 g de fromage blanc nature (sans sucre ajouté)

Meringue italienne:

300 g de sucre
4 blancs d’œuf
~5 cuillères à soupe d’eau
Une pincée d’acide citrique ou le jus d’un demi-citron
colorant alimentaire en pâte ou poudre (optionnel)

Outil spécifique:
Thermomètre alimentaire

Préparation du biscuit:

Battre les œufs et le sucre pendant environ 10 min. Le mélange doit être assez épais.

Puis incorporer la farine petit à petit à l’aide d’un tamis et mélanger doucement avec une spatule.

Verser le mélange dans un moule préalablement graissé (24-26 cm de diamètre) et cuire pendant 18-20 minutes à 180 degrés (le four doit être préchauffé). Comme le biscuit aime la chaleur, il ne faut pas ouvrir la porte du four pendant la cuisson, sinon le biscuit risque de tomber.

Tester au bout de 18 min si la pâte est prête avec un pique à dents. Si la pâte ne colle pas, le biscuit est prêt.

Couper le biscuit en 2 ou 3 disques et laisser refroidir.

Préparation de la crème acidulée

Afin de rajouter un peu d’acidité au gâteau (qui va être très sucré), il vaut mieux préparer une crème assez acidulée. Libre à vous de décider quelle confiture vous souhaitez mettre.

Pour cette recette, nous avons mélangé le fromage blanc avec de la confiture de canneberge (cranberries), disponible en magasin bio. Il est aussi recommandé de mélanger quelques cuillères d’eau afin d’imbiber les disques de biscuit.

Puis couvrir les disques refroidis avec la préparation. Pour encore plus d’acidité, nous avons également ajouté des groseilles fraîches entre deux disques.

Si vous avez du temps, il vaut mieux laisser reposer le gâteau au frigo quelques heures mais si vous n’avez pas le temps, ce n’est pas très grave.

Préparation de la meringue italienne :

Préparer un sirop avec l’eau et le sucre dans une casserole à feu doux. Cela peut prendre environ 25 min. Verser le sucre dans une casserole et couvrir avec de l’eau (il faut que l’aspect soit celui du sable mouillé). La température doit atteindre 115-120 degrés, pas plus. Le mieux est d’utiliser un thermomètre alimentaire. Ne pas mélanger le sirop pendant la cuisson.

ASTUCES pour réussir le sirop :
2 tests pour savoir si le sirop est prêt !


Test de la “boule”
Mettre un petit bol d’eau froide à côté de la casserole. Prendre un peu de sirop à l’aide d’une cuillère et verser une petite goutte dans le bol. Si la goutte reste en boule, le sirop est prêt.


Teste du “fil”
Prendre un peu de sirop sur la cuillère et le verser sur une assiette doucement. Si à la fin il reste un fil entre la cuillère et l’assiette, le sirop est prêt.

Pendant la cuisson du sirop, monter les blancs d’œuf (froids) en neige.

Une fois que le mélange est épais et brillant, incorporer doucement le sirop tout en continuant à mixer. Puis à la fin le jus d’un demi-citron.

Si vous souhaitez colorer votre meringue, vous pouvez utiliser des colorants naturels (comme le jus de betterave) ou des colorants artificiels. Il vaut mieux utiliser des colorants en pâte ou en poudre. Veillez à ce que la meringue ne devienne pas trop liquide.

Il est temps de décorer le gâteau avec la meringue italienne. Pour cela, il faut la mettre dans une poche à douille et faire la décoration au choix (des petits points, des roses, des feuilles…).

Le gâteau peut être facilement préparé la veille, la meringue tient bien au frigo.

Miam!